Allraune de Toni Greis et Robi

Une bande dessinée allemande, c’est suffisamment rare pour en parler.

Toni Greis Robi Allraune Couv

En bref,  Dinah se retrouve maudite suite à une éjaculation faciale. Elle ne contrôle plus sa libido. Et après avoir commis l’irréparable avec son beau-père ivre mort, elle fugue.

La malédiction est une métaphore évidente de l’adolescence et de l’acceptation de soi, c’est d’ailleurs validé lors de sa transe. La jeune femme pour lever le sort doit l’accepter, s’accepter elle-même.

C’est du coup l’occasion pour avoir droit à des scènes débridées avec un très joli trait. On regrettera peut-être la colorisation très artificielle.

L’histoire, sans être poignante, est loin d’être stupide. Chaque chapitre se conclue sur une note pessimiste ou coupable de la part de notre héroïne. Le tout se ponctue de fantastique.

Au final, le plaisir de lecture est bien présent et on attend la suite (qu’on espère pas trop longue)..

– Grimpe le phallus de la vérité !

 

(Version lue DYNAMITE)

Ombre & Lumière 5 de Parris Quinn

On ne connait Parris Quinn pour sa série des Ombre et Lumière.

Parris Quinn Ombre et Lumiere 5 Couv

En bref, 2 confessions sont au programme. On peut les lire séparément mais ces histoires sont la suite de récits parus dans le tome précédent. On connait donc la suite de « la Voisine » et « La Plage ».

Dans la première, une jeune femme domine sa voisine plus âgée et l’humilie pour son bon plaisir. Et la seconde, une femme raconte à son mari sa dernière expérience en trio.

Que dire ? C’est le 3e article sur Quinn. C’est simple, Ombre & Lumière fait partie des titres que je présente aux néophytes curieux tout simplement.

Les albums ont tous la même qualité graphique et le ton de la confession reste en phase avec le réalisme des images. Graphiquement le lecteur en a pour son argent avec une pornographie torride. Il faut tout de même noter la pilosité très développée et les éjaculations faciales sur-dégoulinantes.

Certes, certains lui reprocheront d’être trop bavard, mais l’image n’est pas le seul stimulus. On reste sur des récits illustrés très bien maîtrisés et excitants.

– Posant la caméra, Johnnie fait rentrer son manche dans le seul trou disponible, le cul de Cynthia, et ils s’installent dans un rythme exalté de baise à trois. Quand il se retire et éjacule sur la raie de son cul, les filles ont subitement envie de se donner en spectacle. Il les filme en train de lécher son sperme et de se partager la croupe de Cynthia jusqu’à ce qu’elle jouisse.

(Version lue DYNAMITE Collection Canicule)

,