Aura l’Orpheline de Roberto Baldazzini

Baldazzini est certainement l’auteur contemporain incontournable de sa génération.

Baldazzini Aura l'Orpheline CouvEn bref, Aura est une jeune femme découvre la vie dans la rue. Elle est sauvée et recueillie par Carlo, un homosexuel, qui lui permet de trouver un travail comme serveuse dans un peep-show. La patronne, Safiria, est un transsexuel qui se prostitue.

Le ton de l’album évoque une réalité à la sitcom, avec son lot de rencontres et de péripéties relativement peu crédibles. Mais c’est sans compter sur le trait de Baldazzini et son goût de la mise en scène.

Aura est le parfait personnage pour découvrir l’univers du dessinateur. Certes, ce n’est pas du niveau de l’excellent Chiara Rosenberg, mais les thèmes abordés comme la confusion des genres ou les scènes extrêmes se retrouvent dans cet album.

Le charme du dessin et de ses couleurs fonctionnent toujours et placent l’album bien au-dessus d’une production moyenne du genre.

– Je me suis réveillé en bandant et, pendant toute la journée, j’ai pensé à ton cul de putain et ce que j’allais lui faire !

(Version lue Delcourt Erotix)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *