Bite Fighter de Olivier Texier

On a déjà évoqué Olivier Texier pour sa participation dans Bonheur #1 et #2!

En bref, dans une Amérique en pleine pénurie de pétrole, Kato va participer à son premier combat d’arène pour échapper à la prostitution… et au célibat. Il rend visite à Buzz et Tyler afin de les inviter à venir assister à sa première victoire ! Buzz, ancien champion de l’arène, refuse de l’accompagner. Mais Kato et Tyler tombent dans un piège et Ty est kidnappé, mais surtout violé. Buzz va donc tout faire pour sauver son amant !

Les BD Cul c’est toujours la même recette. On prend un dessinateur du sérail Requins Marteaux, et il fait une BD mêlant érotisme et gros humour. Chacun appréciera le mélange selon ses goûts. Mais bien souvent, selon moi, les ingrédients sont bien fades. Donc je m’en lasse très vite.

Mais j’ai un faible pour Texier (ou Charon tellement ce sont le même dessin et les mêmes thèmes). Son trait gras et sale colle à son univers décadent.

Mon passé d’amateur de jeux vidéo a tout de suite été en alerte, tant le récit est calqué sur le scénario d’un jeu de combat. Je n’ai donc pas été étonné quand j’ai découvert les inspirations sur le site de la BD. Avec un point de départ aussi viril et masculin, les protagonistes gay sont tout à fait dans le ton. La violence des rings se retrouve dans les scènes de sexe particulièrement hard et variés (gode, fellations, sodomies, fistfucking, etc.).

On ne peut pas s’ennuyer devant ce récit simple et efficace. Les joueurs grinceront certainement des dents en constatant le « détournement » gay de leur univers vidéoludique. Ca marche ! Big up au Mâle Alpha !

– Voilà, je viens de passer le deuxième sphincter tout en douceur… A travers ton cul, je me fraie un passage vers le ciel… en te procurant un plaisir infini !

(Version lue Les Requins Marteaux – BD CUL)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *