Carmen de Georges Pichard

Auteur Français majeur pour la Bande Dessinée Adulte, nous avons parlé de Pichard ici précédemment.

Carmen Pichard CouvEn bref, Carmen est une bohémienne rouleuse de cigares. Suite à une embrouille avec une de ses collègues, elle est sauvée de la prison par Don José, un soldat qui tombe sous son charme. L’histoire est connue puisque la nouvelle de Prosper Mérimée inspirera l’opéra du même nom de Bizet.

De la séduction, en passant par la légèreté de la cuisse jusqu’à l’amour fou et dévorant, Don José va être le jouet de Carmen. Les sentiments du soldat sont mis à rude épreuve et sa fierté maintes fois piétinée lui fait goûter l’amertume de la jalousie et la folie à laquelle elle mène.

Sans être l’ouvrage le plus érotique de Pichard, le thème moderne de la femme forte et libérée qu’est Carmen ne peut que retenir notre attention. Sa sensualité débridée qu’elle contrôle parfaitement fait qu’elle a tous les hommes à ses pieds. Elle est en avance sur son temps. Don José est amoureux d’elle, mais, dans son égoïsme, il ne sait que la retenir près d’elle. Et le lecteur ne peut lui aussi qu’être tenté par ses charmes et son regard.

Tout ici nous mène au drame, ce qui constitue en soi toujours une leçon pour tous les hommes, mais aussi pour les femmes dont les hommes ne sont que des jouets pour Mérimée.

– Ah ! Tu es jaloux ! Tant pis pour toi. Ne vois tu pas que je t’aime puisque je ne t’ai jamais demandé d’argent ?

(Version lue Le Square – Albin Michel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *