Casa HowHard 3+4 De Baldazzini

Roberto Baldazzini est un auteur italien contemporain qui connait un certain succès. En tout cas, aux vus des gens illustres qui lui font ses préfaces, il y a forcément de quoi attirer la curiosité. Si, ici, nous allons parler de Casa HowHard 3+4 préfacé par Jean-Pierre Dionnet, c’est tout simplement Moebius qui a assuré celle du 1er volume (1+2)  !

Roberto Baldazzini CasaHoward 3 et 4 Couv1er contact pour moi avec cet auteur. Et c’est en feuilletant que j’ai compris… Un choc visuel incroyable. Sous des graphismes simples et clairs, se cache une Bande Dessinée des plus troublantes.

En bref, nous avons droit à 2 histoires distinctes. La première traite d’une malade qui se soigne et la 2e est un récit d’aventures avec une Lara Croft très spéciale.

Mais quelle est cette particularité si mystérieuse qui fait le charme de Casa HowHard? Baldazzini couvre une sexualité unique que je n’avais jamais vue auparavant. Tous ces personnages sont des femmes, munis de seins, mais de pénis à la place de vagin. Elles ont un comportement presqu’enfantin, pas affirmé en tant qu’homme ou femme.

A partir de cela, les récits ont une toute autre saveur. La sensualité est partout, constante dans son monde. Ces créatures brunes à la sexualité permanente, innocente et très développée troublent beaucoup. Si on accepte l’univers, la scène de rêve de la 1ère histoire relève d’une scène à la Philip K. Dick où un personnage rêve de la réalité. Pour moi, c’est un moment époustouflant. La 2e histoire est plus « classique ». Mais faire de Lara Croft, qui est l’incarnation de la femme dans le Jeu Vidéo, une héroïne hermaphrodite renvoie à l’antagonisme du jeu lui même, une créature féminine manœuvrée par le joueur, masculin en général (Je sais, je généralise là, c’est mal).

Donc le travail de Baldazzini est loin d’être bête, couplé à son trait et ses couleurs, c’est un délice. En le lisant, c’est un moment rare et unique. Je ne peux que recommander la lecture (et en dénicher d’autres).

– Tu souffres d’un similipriapisme, doublé d’éjaculation précoce. Allons dans la chambre.

(Version lue Dynamite Editions)

2 commentaires sur “Casa HowHard 3+4 De Baldazzini

  1. Pingback: Beba 2 : Red Domina de Robert Baldazzini « bderotique

  2. Pingback: Casa Howhard 1+2 de Roberto Baldazzini « bderotique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *