Sabina T2 de Paula Meadows

Paula Meadows est une habituée du blog.

Paula Meadows Sabina T2 CouvEn bref, nous retrouvons Sabina dans la demeure de son riche amant et trompe l’ennui et son riche mécène avec l’employé éperdument amoureux de la belle. Elle n’en délaisse pas son devoir de maitresse obéissante avec une aristocrate. Et Sabina finira par reprendre sa liberté avec des marins et finalement dans une soirée libertine orgiaque. Continuer la lecture

Sabina T1 de Paula Meadows

On a déjà parlé de Paula Meadows pour Sophisticated Ladies.

En bref, Sabina est une jeune et magnifique brune. Partout où elle passe, les hommes ne pensent qu’à la baiser et elle adore ça.

Sur un scénario tenant sur un timbre-poste, Meadows laisse libre cours à ses fantaisies. Sabina est juste l’archétype de la salope magnifique, celle qui couche pour le plaisir et ne refuse aucune sollicitation.

Et tout le monde y a droit, le vendeur de lingerie, l’aristocrate qui l’entretient, les prolos sales, les copines de passage, même l’adolescent de l’écurie, etc. Dans une pornographie plus classique, c’est-à-dire éloignée du SM chic de Sophisticated Ladies,  Sabina n’a peur de rien. Au contraire, si la situation peut être plus épicée, cela lui convient parfaitement.

Toujours avec un dessin et un trait particuliers, l’atmosphère est propice à un érotisme débordant, moite et débridé.

– Oui… Je veux vous avoir tous les trois… Prenez tous mes orifices… Vite…

(Version lue DYNAMITE Editions Collection Petit Pétard)

Sophisticated Ladies de Paula Meadows

Paula Meadows est le pseudonyme de Lynn Paula Russell, artiste multi-casquettes, Actrice X, danseuse, dessinatrice et peintre.

En bref, Paula, jeune artiste-peintre, est engagée par un couple d’aristocrates pour réaliser leur portrait dans l’Angleterre des années 30. Evidemment, les événements ne se passeront pas comme prévu.

Le trait fin de Meadows apporte une atmosphère très intime avec ses tons de gris et les poses de ses personnages provenant directement de séances photo. La dessinatrice se dessine elle-même tout comme Giovanna Casotto en utilisant des miroirs autour de sa table. La réalité se confond ainsi avec le fantasme qu’est la BD.

Très marquée par la fessée et le SM « soft », la BD est assez sophistiquée. On y trouve une atmosphère très particulière qui a un charme fou. Est-ce donc cela la pornographie féminine?

On ne peut que saluer le travail effectué pour cette réédition parce que les planches originales ont tout simplement disparu. Chaque planche a fait l’objet d’un travail de restauration (4 planches sont quand même moins lisibles). Et la préface est assurée par Erich Von Götha, que de grands noms !!!

– C’est la preuve que son cul regorge d’énergie !

(Version lue DYNAMITE Editions Collection Petit Pétard)