Sexy Symphonies de Solano Lopez

Solano Lopez est un dessinateur argentin, auteur entre autres de l’incontournable Eternaute.

Solano Lopez Sexy Symphonies CouvEn bref, 2 lycéennes s’enferment dans les toilettes pour hommes de leur lycée de jeunes filles pour y lire un magazine de BDs pronographiques et s’amuser entre elles. Ici le lecteur lit aussi les histoires.

Disons-le tout de suite, ce n’est pas ce qu’on a lu de meilleur concernant Solano Lopez. Le dessin y est moyen, les couleurs sont limites et les scénarios minimalistes. Pourtant le tout se lit bien et très vite. La raison est simple, peu de dialogues et des cases pas très intéressantes.

Certes, on rentre dans un format magazine. Sexy Symphonies était publié à l’origine pour le magazine espagnol Kiss Comics. Le rythme s’en ressent et le coté potache l’emporte. Ah, le doux pays de la gaudriole où une bite dans une chatte suffit au bonheur du lecteur !

Il en faudrait un peu plus pour satisfaire le lecteur. Mais il est trop rare de profiter des œuvres de Solano Lopez et on ne peut qu’encourager les rééditions !

– Aahhhhh! Impossible d’arrêter de se palucher ! Ces conneries m’excitent à donf’ !

(Version lue DYNAMITE Editions Collection Canicule)

L’Antre De La Terreur de Solano Lopez et Ricardo Barreiro

Francisco Solano Lopez est le dessinateur entre autres de Janus Stark et de l’Eternaute. Il est décédé le 12 Août 2011.

Solano Lopez Barreiro Antre de la Terreur CouvEn bref, Lilian et Agathe sont 2 orphelines en fuite de leur orphelinat aux coutumes très étranges. Elles sont recueillies par le Dr Jekyll et sa servante dévouée. Les 2 fuyardes vont vite se retrouver séquestrées et droguées par Mr Hyde en vue de perdre leur virginité au cours d’une cérémonie.

Plantant l’action dans le Londres victorien de la fin du 19e siècle, Solano Lopez et Barreiro rassemble tous les personnages et personnalités liées à l’époque. Freud, Stevenson, Conan Doyle sont mêlés à Sherlock Holmes , Jack L’Eventreur, etc.

L’histoire est menée tambour battant. Les scènes de sexe sont souvent sauvages et violentes, l’époque est rude, et on nous le rappelle sans cesse. Le lecteur tremble et frissonne sur le triste sort des orphelines face à la perversité de leurs tortionnaires.

Le dessin sombre de Solano Lopez est somptueux et offre un excellent moment de lecture.

– Seul l’hymen doit être préservé, Terence. D’ici là, nous trouverons d’autres moyens de profiter de ces divines créatures.

(version lue DYNAMITE Collection Outrage)