Les Histoires d’Amour au Japon De Agnès Giard

Agnès Giard a pour spécialité le sexe et le Japon. On a parlé d’elle pour son Imaginaire Erotique.

En bref, autour des plus fameuses histoires d’amour de l’Histoire et de la mythologie japonaise, Agnès Giard nous fait découvrir et mieux comprendre la psychologie amoureuse et par là même du couple dans la société nippone.

Les histoires sont rassemblées en thèmes comme la mythologie, les moines, les geishas, les épouses ou encore les amours célèbres. On peut facilement lire le tout d’un seul tenant ou feuilleter et découvrir une nouvelle histoire.

On arrive vite à la conclusion que l’amour à la nippone est très différent de la conception occidentale. Ce qui semble une évidence est ici détaillé, décrit et argumenté avec des couples célèbres sans être inaccessible et croulé sous les références.

Globalement bien écrit, on regrette cependant que certains termes japonais ne soient pas accessibles à tout instant dans un lexique, bien que cela ne soit pas un frein à la lecture.

Loin des mangas sentimentaux, mais au contraire dévoilant les rouages de la vie sentimentale japonaise, ce bottin de plus de 500 pages est une inévitable référence pour les curieux ou initiés de la vie nippone.

(Version lue Glénat)

L’Imaginaire Erotique au Japon d’Agnès Giard

On connait Agnès Giard à travers notamment son blog : Les 400 Culs.

Agnes Giard imaginaire érotique au Japon CouvEn bref, si pour beaucoup, le Japon est la patrie du Hentaï (Manga pornographique très osé) . Agnès Giard explore pour nous toutes les facettes de l’érotisme nippon. Et l’univers de celui-ci est riche de thèmes.

Pour tout amateur de ce pays fascinant, cet ouvrage est une référence. Très éclectique, il dresse un portrait fascinant de la complexité de la psyché japonaise.

Pour la partie graphique, on y retrouve forcément le hentaï tentaculaire, les estampes traditionnelles, le Guro, etc. Mais il y a aussi une présentation des lieux de sexe, des tendances très particulières comme la culotte, les uniformes d’étudiantes, la honte, le shibari, la position de l’homme et de la femme, etc.

Le livre est très riche et écrit dans un style très agréable accessible à tous. L’ensemble parait délirant, tant il semble n’y avoir aucune barrière, ni tabou en matière de sexe au Pays du Soleil Levant.

Définitivement à lire pour tous les curieux du Japon, mais aussi pour tout ceux que le sujet Sexe intéresse.

(Version lue Albin Michel)