La Vicieuse de Bruce Morgan

4e et dernier volume des Instincts Pervers, La Vicieuse boucle les aventures de Valérie et Sylvie.

Bruce Morgan La Vicieuse CouvEn bref, Valérie finit ses vacances sous les tortures consenties dans la ferme du Berry et retrouve sa vie de professeur. Mais après ce qu’elle a vécu, la vie est bien fade, mais aussi remplie de surprises…

La conclusion des Instincts Pervers est à l’image de la série. Avec son lot de soumission, de masochisme délirant et de nymphomanie débordante, les 4 tomes n’épargnent pas grand chose aux lecteurs.

La grande force de l’histoire est tout de même de réussir avec relativement peu de personnages à créer un lien entre eux et une vraie psychologie. Certes, le cadre réaliste explose par moments avec des scènes quasi-vomitives. Mais vous ne pourrez nier avoir été prévenu.

Les Instincts Pervers sont un vrai must. Choquants, déroutants, fascinants, dégoutants, ils ne peuvent laisser personne froid ou bien vous êtes morts.

– Faut avouer qu’elle ne se fait pas prier pour sucer des bites ou donner son cul !

(Version lue DYNAMITE Collection Outrage)

L’Esclave Sexuelle de Bruce Morgan

Après un 1er tome, Bruce Morgan enfonce le clou dans ce 2e volume de la série « Les Instincts Pervers« .

En bref, Sylvie, jeune orpheline de 18 ans, et son frère vivent chez leur oncle dans une ferme du Berry. Le frère s’éclipse vite à Paris pour suivre ses études après l’avoir dépucelée. Mais le récit débute vraiment avec la vie paysanne du « gentil tonton ». Il en fait vite son jouet sexuel et n’hésitera pas à la vendre aux gens des environs…

Avec ce 2e tome, le contexte des Instincts Pervers est encore plus sordide. L’inceste passé, la domination de l’oncle sur sa nièce est quasi-insoutenable. La violence et l’horreur domestiques, ainsi que l’impasse dans laquelle se situe Sylvie vont exacerber ses pulsions qui n’auront plus rien de normal. Et, lors de sa fuite, elle ne peut qu’être amenée à encore plus de débauche et de soumission.

Le dessin réaliste de Bruce Morgan concorde avec le propos et en fait une histoire crédible avec très peu de second degré et d’humour, mais contenant une folie qu’on comprend destructrice.

Avec des thèmes très forts, Bruce Morgan crée une des séries les plus marquantes de toute la pornographie en BD disponible actuellement.

– Tu baises comme une chienne en chaleur. Tu vas devenir une esclave, une poupée gonflable… Je me servirai de toi pour me vider les couilles à chaque fois que j’en aurai envie. 

(Version lue DYNAMITE Editions Collection Outrage)

 

La Revanche de Bruce Morgan

La Revanche est la suite directe de L’Institutrice, mais c’est aussi le tome 3 de la série « Instincts Pervers« .

En bref, nous retrouvons Valérie dans le train pour le Berry où elle va retrouver un agriculteur qui, elle l’espère, sera le maître qu’elle recherche. Mais c’est aussi le récit croisé de Sylvie, héroïne de « L’Esclave Sexuelle », nièce du fameux paysan berrichon.

Dans le premier volume, Valérie découvrait sa sexualité. Ici, elle l’assume avec beaucoup d’entrain. Et c’est un euphémisme. Si l’héroïne cherche ses limites, le lecteur est confronté aux siennes. Le récit est certainement un des plus choquants jamais lus.

Bruce Morgan ne recule devant rien. Soumission totale, violence extrême, urologie et scatologie sont au programme. Valérie devient une chose masturbatoire, des orifices et une langue à disposition. Et que penser de Sylvie, qui passe d’esclave à dominatrice zélée?

Vous êtes prévenus, Morgan vous amènera loin et le voyage ne plaira pas à tout le monde. Ici, on est au delà des jeux de rôle du « SM de salon » ou fétichisme, tout simplement parce qu’on ne joue pas.

– Ça fait cinq bonnes minutes que tu me lèches le fion… Il doit être propre maintenant !

(Version lue DYNAMITE Collection Outrage)

L’institutrice de Bruce Morgan

Sous le pseudo de Bruce Morgan se cacherait un auteur de Bandes Dessinées plus grand public.

Bruce Morgan Institutrice CouvEn bref, Valérie est une jeune institutrice tout juste mutée dans un village des Pyrénées. Célibataire, elle subit les tentatives de séduction des hommes qu’elle repousse. Mais l’acteur célèbre vivant dans les bois saura la faire changer d’avis.

2 confessions intimes très chaudes sont au programme. Et Valérie, si ingénue et romantique au départ, prendra en main sa vie sexuelle et assumera ses envies.

Si le scénario est relativement basique, il n’en reste pas moins efficace. Comme dans les ouvrages d’Ardem, on commence doucement et les scènes s’enchaînent crescendo tandis que Valérie repousse ses limites et teste celle du lecteur. Sans être une BD SM, on est tout de même confronté à une soumission extrême désirée et cherchée par l’héroïne. Elle se révèle insatiable et s’offrira à des groupes entiers.

Avec son dessin très cru, Morgan nous plonge dans l’action avec une pornographie vraiment sans limite et très franche avec beaucoup de situations très différentes.

Avec Ardem, on sent une vraie « French Touch » de la pornographie en BD, mature, très explicite, franche et sans complexe.

– Une fois son plaisir assouvi, Alain a laissé la place à ses copains…

(Version lue DYNAMITE Collection Outrage)