Rencontre avec Monstre de Filobédo

Si vous avez oublié Melonie Sweet, je vous conseille fortement de vous rafraîchir la mémoire et lire le premier tome de ses aventures, l’Île Mystérieuse.

Filobedo Rencontre Avec Monstre Couv

En bref, nous avions quitté Melonie en mauvaise situation, ligotée, offerte en sacrifice par la tribu au monstre de l’île. Elle est enlevée par celui-ci sous les yeux de ses coéquipiers baiseurs. Melonie va vite se rapprocher de son ravisseur et découvrir les derniers secrets de l’île.

Le premier volume était une perle d’humour et une BD de fesses totalement assumée, un vrai plaisir efficace et bien construit. Ici, malheureusement le récit ne tient pas toutes ses promesses. C’est un peu bancal dans le rythme. En fait, la rencontre avec le monstre est finalement trop courte.

Mais vous me direz, tu es bien gentil, mais alors est-ce que c’est bon ? La réponse est simple, oui, Rencontre avec Monstre est une digne suite de notre héroïne préférée aux seins démesurés et aux orifices affamées, thèmes chers à l’auteur. Elle reste cette bimbo gentiment décérébrée, insatiable, volontaire et adepte de dilatation extrême.

La lecture reste un moment agréable avec une pornographie qu’on ressent comme sincère, un vrai travail d’artisan moderne de la BD. Ce n’est cependant pas le meilleur titre de Filobédo à mon humble avis.

– Allez quoi, fais pas ton radin, mets plus de doigts, comme les grosses bébêtes à tentacules des BDs ! Ouhh ! Comme je regrette de ne pas plus d’orifices à faire bourrer !

(Version lue TABOU Editions disponible sur BD Adultes)

L’Ile Mystérieuse de Filobédo

On a parlé récemment de Filobédo pour son album « Le Diable Par La Queue« .

En bref, Melonie Sweet est une plantureuse brune qu’aucun engin n’effraie. Elle part comme mascotte d’une équipe d’explorateurs en destination d’une île inconnue. Personne ne va s’ennuyer.

Remake d’une BD précédente du même auteur, celui-ci s’est fait plaisir et livre la version finale de ce chapitre des aventures de Melonie. Elle représente une héroïne parfaite, des formes improbables, une légère bêtise vite pardonnée par son appétit sexuel.

Avec un humour potache de bon goût, Filobédo réussit à nouveau son pari de réaliser une BD très sexuée, mais qui ne se prend pas trop au sérieux. Le rire est garanti, vite troublé par les performances de la belle qui a une préférence pour les groupes et les gros calibres.

Avec un dessin plaisant, des couleurs éclatantes et des expressions de visage très travaillées, Filobédo prouve une nouvelle fois qu’il est un auteur avec une belle vision du genre, assumée, légère et sans tabou.

– Cette petite vilaine me fourre les fesses avec une grosse courgette !! Peut-être que c’est bon pour mon régime ?

(Version lue Tabou Editions)

Le Diable Par La Queue de Filobédo

Filobédo est le pseudonyme d’un dessinateur français en hommage au personnage de Clint Eastwood dans « Doux, Dur et Dingue ».

Filobedo Le Diable Par La Queue CouvEn bref, Dionysos se venge de 3 Vertueuses et les transforme en créatures affamées de sexe. Alcathoé, la brune, Leucippe, la blonde et Arsippé, la rousse sont donc livrées à elles mêmes dans un univers où chaque rencontre est propice à s’envoyer en l’air.

Certes, le scénario de départ est mince. Mais le lecteur découvre vite le trait particulièrement expressif de Filobédo et la surprise vient de la dose d’humour très forte contenue dans les pages. Difficile de parler d’érotisme ici, les scènes sont très portées sur l’anal et les pénétrations extrêmes.

Les 3 elfes-nymphettes ont de la suite dans les idées et ne perdent pas de temps entre relaxation dans des étangs, les rencontres avec des démons queutards ou des humains prêts à les sacrifier…

Au final, c’est une vraie bonne surprise que cet album de Filobédo. Le lecteur sent la sincérité dans le propos. Ici, il n’y a pas de prise de tête inutiles au genre. On se concentre sur l’action, la démesure et l’élasticité anale des nymphettes.

– Tu vas voir : nous aussi on est « cul-tivé ». On va t’enseigner la science du cul éclaté ! 

(Version lue Tabou Editions)