Dodo, Chroniques d’une Maison Close de G. Lévis et Francis Leroi

G. Lévis est l’auteur de Liz & Beth, mais aussi avec Francis Leroi de « Les Perles de l’Amour« .

DODO MAISON CLOSE[DRU].indd.pdfEn bref, durant la Seconde Guerre Mondiale, Julie, jeune adolescente, intègre une maison close de Paris, le « 27 ». Elle découvre les dessous et l’arrière-boutique de ce lieu en tant que soubrette. Mais les temps sont durs et Julie va vite devenir « Dodo », la prostituée.

Glénat réunit les 2 volumes des aventures de Dodo. Le premier volume, « Dodo, 13 ans, en présence de sa tante seulement » est un récit érotique d’initiation avec une certaine classe et une ambiance très sympathique. Le second tome est un récit érotique plus banal, la faute à son cadre moins dramatique, la guerre étant finie.

Si le titre met en avant un certain penchant pédophile, le contenu en est très éloigné. L’objet convoité de ce titre est la virginité de Dodo, la mise en avant d’un âge falsifié (dans cette version tout du moins) n’est qu’un argument pour une certaine clientèle perverse.

L’album est très sympathique dans son ensemble. Le 1er est un délice et le second permet de continuer à être dans l’univers confiné de la maison close. Le dessin de G. Lévis porte l’histoire avec classe et sobriété, les dialogues de Leroi avec leur argot de l’époque donne un cachet certain.

– Ah ! Dodo… Comme une cigarette, tu es fine, propre et blonde… Et je t’allume quand je veux !

(Version lue Glénat)