Linda Aime l’Art de Philippe Bertrand

Philippe Bertrand était un dessinateur français ayant collaboré notamment avec Charlie Hebdo.

Philippe Bertrand Linda Aime l'Art CouvEn bref, en scénettes de quelques pages, Linda est dévoilée chez elle devant son vidéoscope, sorte d’écran-caméra.

Avec un dessin et une mise en page typique des années 80, on se trouve en présence d’un produit unique, mais extrêmement daté. Le propos est aseptisé, sexuel certes, mais extraordinairement statique et vide de passion. Aucune passion ou excitation dans ces pages ne transparait. Il y a bien des postures érotiques, des actes aussi, mais tout semble détaché.

Le propos doit être ailleurs. Malheureusement le dessin ne convainc pas. La construction des scènes est certes le plus intéressant. C’est sur ce point que le lecteur sera ravi ou perdu définitivement.

Beaucoup de thèmes sont utilisés, notamment le voyeurisme/exhibitionnisme du vidéoscope (canal Q est un clin d’oeil très appuyé à Canal +), mais aussi les jeux de rôles sexuels. Cependant, le tout manque cruellement de sueur et d’émotions.

« Linda Aime l’art » est intéressant pour les lecteurs cherchant à retourner dans les années folles des 80’s avec cette BD arty et snob.

– Un obsédé a trafiqué le téléphone d’intérieur de l’immeuble

– Linda est une salope… Linda est une salope… Linda…

(Version lue La Musardine)