Rose Profond de Pirus et Dionnet

Jean-Pierre Dionnet est connu pour être un des trublions des Enfants du Rock. Pour ce qui nous intéresse, on retiendra son rôle dans Métal Hurlant, l’Echo Des Savanes et la BD en général. Il fournit à Pirus un scénario digne de l’expert en Bandes Dessinées qu’il est.

Dionnet Pirus Rose Profond Couv

En bref, Malcolm le rat est un héros du pays rose où tout est beau et joli et où tout le monde s’amuse. 50 ans qu’il tient le grand rôle, ce soir, il a droit à une fête en son honneur. Tout le village est là et Malcolm est vite rincé à grands coups de bière. Il en profite pour s’écarter avec Mimi, celle qui lui fait miroiter ses charmes depuis 50 longues années. L’alcool et la frustration de Malcolm lui font commettre l’irréparable et il viole la tendre Mimi. Il n’en faut pas davantage pour qu’il soit condamné à l’exil…

L’univers Funny Animal de Rose Profond que tout le monde connait avec Mickey Mouse est la référence pour le divertissement destiné aux enfants. Beaucoup d’auteurs s’en sont inspirés pour leur création en y injectant une dimension adulte, notamment Crumb et Fritz The Cat, mais aussi l’essentiel MAUS de Art Spiegelman.

Le lecteur est donc plongé dans un univers confortable sans grande surprise où chaque personnage est un animal, hormis Mimi, l’alibi sexuel de l’histoire, qui est humaine. On se prend au jeu de ce récit qui surprend par sa maturité et son respect à sa matière originelle.

C’est au final un très bel hommage irrévérencieux à la BD et animation américaine jusqu’aux années 50, que j’aurais apprécié plus long tant le dessin de Pirus est élégant avec des couleurs excellentes.

Alors, certes, vous vous demandez où est la fesse dans tout ça ? Un rat qui sodomise une femme, ça ne vous suffit pas ?

– Essaye pas de filer, salope ! Et puisque nous devons nous marier un jour, je prends un acompte… Et sans déflorer la putain de virginité à laquelle tu sembles tant tenir !

(Version lue Casterman)