Vomis Ce Monde & My Garbage – Elles Sont De Sortie de Bruno Richard

Bruno Richard est un célèbre graphiste français. On a parlé du numéro de NoHopes entièrement dédié à cet auteur.

Bruno Richard Vomis Ce monde A CouvEn bref, le travail de Bruno Richard s’exprime à travers de la revue « Elles Sont De Sortie » qu’il a créée avec Pascal Doury. Depuis le décès de ce dernier, il assure seul le contenu.

Le premier regard posé sur les dessins de Richard est violent, difficile et âpre. Le fouillis de traits, de couleurs et de textes semble crypter l’œuvre. C’est au spectateur de s’y plonger, de l’amadouer, de l’apprendre afin d’en apprécier la profondeur.

Les corps semblent malades et déformés. L’action est souvent agressive avec menace ou domination renforçant la sensation de malaise qui jaillit dans chaque page.

Il est intéressant de voir la recherche graphique tant dans le style que le support. Actif depuis plus de trente ans, il est temps de faire connaissance avec ce grand monsieur ! Mais avec lui, c’est le monde du graphisme indépendant dans lequel vous risquez de tomber. Attention, c’est très addictif !

(Version lue TIMELESS Editions – Elles sont de sortie 106? 107?Elles Sont de Sortie 105? 106?Elles Sont de Sortie Reprints 97 et 66)

DirtSSVérité – NoHopes 5 de Bruno Richard

Bruno Richard est un pionnier du graphzine français. NoHopes est un jeune périodique dont on a parlé ici.

En bref, Bruno Richard a envahi NoHopes pour un numéro. En 16 pages taille A4 et un booklet de 12 pages plus petit, nous découvrons des travaux récents de l’artiste (compositions principalement de 2011 et début 2012).

Si on est frappé par la densité du dessin de Richard au premier regard, l’œil trouve vite ses repères et l’univers se révèle par touches progressives. A chaque observation,on découvre quelque chose de plus, une phrase, un membre, une expression, etc.

Les corps torturés des femmes de Richard sont en pleine action, elles se filment, vomissent, se déshabillent ou bien se touchent. Elles sont parfois grotesques, mais l’ensemble est rude et âpre. Certaines planches comportent des phrases apportant un contexte ou illustrant le propos, parfois difficiles à lire, forçant à plonger davantage dans cet enfer charnel.

Le livret accompagnant NoHopes à chaque numéro est ici très spécial. En plus de contenir d’autres dessins, il est imprimé sur des feuilles de magazines adultes et chacun aura donc un exemplaire unique.

(version lue Imprimeries Clandestines de Montreuil – disponible chez BD Spirit, Paris 18e, Rue Ramey)

14/05/2012 : le site officiel NoHopes http://nohopesmagazine.com/ est en cours de construction.