Maxi Cula de Namio Harukawa

On avait déjà beaucoup apprécié Callipyge.

En bref, Namio Harkawa est monomaniaque. Il dessine uniquement des femmes aux formes rondes et généreuses assises sur le visage d’hommes malingres.

Si les premières pages provoquent le sourire, on est vite capté par le grain de la peau de ces dames, mais aussi leur regard. La grande qualité du dessin de Harukawa est tout simplement bluffante. Continuer la lecture