Souvenirs de Jeunesse de Giuseppe Manunta

On a déjà parlé de Manunta pour les 5 Sens d’Eros.

En bref, une demi douzaine d’histoires vous replonge dans l’état de adolescents et jeunes adultes. Sans grandes surprises, on retrouve les sorties entre amis, retrouvailles du lycée, confessions intimes et séances de révisions et jeux coquins, etc.

Même si ça semble banal et assez convenu, Manunta a le talent d’injecter dans ses récits une candeur et une fraîcheur rares. Certainement, cet effet est permis grâce aux couleurs pastels utilisés et au trait rond vaguement enfantin, tout en restant réaliste.

Le lecteur y retrouvera ces poussées de désirs quasi-incontrôlables comme le nouveau petit ami tombant sous le charme de la petite sœur. Il y a aussi les plans machiavéliques pour que la jeune femme cède, mais la gent féminine reste toujours la plus forte.

Manunta nous rappelle qu’il est bon de rester curieux et à l’écoute de ses désirs. Ses « souvenirs » y parviennent à merveille.

– Allez, allez ! Tu ne les trouves pas craquants mes petits tétons ?

(Version lue Tabou Editions disponible sur Averotix)

Les 5 Sens d’Eros de Giuseppe Manunta

Giuseppe Manunta est un dessinateur Italien qui a travaillé pour Heavy Metal et Penthouse Comics.

En bref, 9 histoires brèves sont au menu de cet album. Elles sont très différentes les unes des autres. Et les premières sont basées sur les sens, d’où le titre.

Il y a une véritable force dans la brièveté de ces histoires. Et la sensualité du dessin de Manunta renforce parfaitement ce qu’il veut nous donner. Même si quelques unes sont inégales en qualité, le lecteur est globalement satisfait.

On retiendra spécialement les premiers récits sur les sens et leur ton doucement pervers et gentiment tragique. Drôle de mélange, peut on penser, mais c’est bien un équilibre vers lequel tend Manunta. C’est aussi un jeu que l’auteur ne gagne pas à chaque histoire, notamment « Eros, Thanatos, et les autres ».

On apprécie les couleurs impeccables qui donnent une tonalité particulièrement douce à chaque histoire. Avec un talent unique, Manunta dépeint des situations crues avec candeur et simplicité.

Au final, L’album est une belle surprise avec un esprit enfantin, comprenez candide, naïf et entier.

– Voyons Madame : Le miel n’est fait que pour les massages. Pour que la cure fonctionne, il ne faut pas avaler systématiquement.

(Version lue Tabou Editions)