Jintarô Le Caïd de Shinjuku de George Akiyama

George Akiyama est un mangaka majeur dont les titres commencent à être publiés en France.

Jintaro CouvEn bref, Jintarô est un prêteur sur gages odieux aux méthodes ignobles. Profitant des situations désastreuses dans lesquelles se retrouvent ses débiteurs, mais aussi de son statut de nouveau riche, il exige et obtient les faveurs de ses proies féminines.

Dans une ambiance très années 70, le manga se veut un moment de détente où le héros est une pure crapule, un anti-héros dégoûtant. L’argent semble lui procurer son âme, mais au fur et à mesure des 6 histoires, le lecteur découvre des points plus profonds du personnage.

Mais avant d’être sympathique, nous découvrons ses méthodes de chasse et son comportement avec les femmes. Violent, égoïste et misogyne  il se venge de son passé et de son physique ingrat. Il sent parfois son cœur battre, mais ne sait pas l’interpréter.

Malgré le portrait de sale type, « Jintarô » est un moment de pur plaisir un peu coupable recommandé aux amateurs de manga avec un trait old school.

– Les femmes, c’est comme les nouilles, ça ramollit avec le temps.

– Une bonne baise libère le coeur des femmes…

(Version lue Le Lézard Noir)