Le Labyrinthe Des Rasoirs de Jun Hayami

Âmes sensibles, ne vous approchez pas du « Labyrinthe Des Rasoirs », Jun Hayami va vous faire beaucoup de mal.

Hayami Jun Labyrinthe des Rasoirs CouvEn bref, 10 histoires courtes indépendantes sont proposées dans ce recueil mettant en scène des adolescent(es) et des jeunes adultes. Ils sont plongés entre premiers émois, coïts extrêmes et sauvagerie crue.

Chaque histoire est malsaine et le lecteur fera des pauses pour ménager sa santé mentale. La violence et la cruauté sont ici des pires qu’on ait eu l’occasion de lire. Ceci résulte certainement du contraste des psychologies et des situations. Une jeune fille dévouée pourra être amoureuse et vouloir se donner entièrement à son amant pervers, sadique et dépravé.

La force reste que le jugement est entièrement dans l’œil du lecteur. Et on fait presque face à des histoires morales. Avec un dessin simple et dépouillé presque daté, Hayami fait mouche et maitrise parfaitement l’exercice.

Ne reculant devant aucun tabou, le dessinateur va vous perturber, mais aussi vous interpeler. C’est un recueil sans concession qui ne laissera personne indifférent.

– Tu veux vraiment me voir faire caca ? … Junichi, comme tu es pervers !

(Version lue Editions IMHO)