Denis Sire (Nickel Chrome)

On avait parlé de Denis Sire pour Ziblyne & Bettie et ça n’avait pas été totalement positif à l’époque.

En bref, Denis Sire se raconte au travers d’illustrations et interviews évoquant sa carrière, l’évolution de sa technique et ses nombreuses obsessions/passions. Dans le désordre, il y a les pin-ups, le cuir, la lingerie, mais surtout les vieilles cylindrées, tant la moto que les voitures ou encore les avions.

Ne vous arrêtez pas à la couverture, le contenu est tout simplement époustouflant. Nul ne peut nier le grand talent de dessinateur de Denis Sire. Ses vieilles bécanes vous laissent indifférents ? Ses « babes » vous décolleront la rétine. Sous sa plume, elles prennent vie prodigieusement, parées de dessous élaborés et dotées de formes généreuses. Les corps sont élancées, mais les hanches sont saillantes, les fesses dodues et les poitrines lourdes.

Sans vulgarité, Denis Sire laisse ses fantaisies s’accommoder et développe un style graphique unique tendant vers le rétro-futuriste par moments.

Cet album intéressera les collectionneurs et lecteurs de l’Echo Des Savanes ou Métal Hurlant des années 80. Cependant, les amoureux de belles plantes et de grosses mécaniques seront aux anges. Peut-être votre beau-frère mécano ?

– Dans cette quête de la pin-up, l’anatomie joue un rôle central. La bande dessinée, c’est avant tout expressif, je prends parfois des libertés avec l’anatomie mais c’est dans un but de dynamique de lecture. J’allonge, j’arrondis, j’étire. Parfois je bloque sur les ventres ou les cuisses, j’en dessine des immenses. Tout dépend des périodes. J’aime dessiner le poids des seins.

(Version lue Nickel Chrome)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.