Docteur Sex : Le Goulag d’Arcor

Arcor est le pseudo d’Angelo Di Marco, dessinateur multi-casquettes. Il a notamment fait l’adaptation de K2000 en BD et la série des « Docteur Sex. » Attention, c’est du lourd !

Docteur Sex Goulag CouvEn bref, quelque part en Europe de l’Est, 3 jeunes femmes contestataires sont retenues prisonnières dans la clinique de Docteur Sex, Kurt Von Kramer de son vrai nom. Celui-ci veut les reconditionner pour servir le gouvernement. Il est machiavélique et veut, en prime, les faire devenir les pires salopes.

A base d’excitants dans la nourriture, elles perdent vite toute volonté sauf Monika. Et c’est parti pour la valse des « vas y que je te la mets » et « comment tu aimes trop mon gros chibre. » Je reste poli, le langage est un poil plus vulgaire dans l’album.

C’est quand même la prison la plus sympa que j’aie vue, manger et se sauter dessus. On a connu pire. Ce qui choque le plus est la taille des membres de ces messieurs. Nan, mais sérieusement, à partir d’un moment on se demande si c’est pas des trompes.

Devant tant de méchancetés et un tel manque de scénario, on se marre. Heureusement le dessin sauve un peu le tout, le traitement des nuances de gris apportant une belle atmosphère. L’ambiance de mauvais films d’espionnage est assez ridicule.

Docteur Sex est comme un vieux nanar. Il doit y avoir des fans, je n’en suis pas.

– Cette salope mouille comme une dingue… C’est une queue qu’elle veut sentir dans sa grotte.

(Version lue Bédé Adult’ – Bandes Dessinées pour Adultes – Epuisé)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *