Fritz The Cat de Robert Crumb

Avec une oeuvre entière dédiée a ses obsessions et, donc, forcément liée au sexe, Crumb est un auteur qui a favorisé une émancipation du genre vers un propos autre que pornographique.

Robert Crumb Fritz The Cat CouvEn bref, Fritz est un étudiant, parfait échantillon de ses congénères des années 60. Il est séducteur, fainéant, vaguement révolutionnaire, profiteur, lâche, mysogine, manipulateur, accroc aux drogues, à l’alcool et au sexe. En somme, c’est un anti-héros détestable.

En s’inspirant des Funny Animals (Mickey Mouse et Donald Duck en sont les représentants les plus connus), Crumb croque ses contemporains et leurs traits de caractère.  L’époque est bénie avec la libération des mœurs et le mouvement hippie pour dénoncer les petits comportements.

Fritz, c’est aussi l’évolution d’un auteur depuis ses jeunes années à sa reconnaissance. Il tue son personnage en 1972, suite au long métrage qu’il répudie (1er film d’animation classé X). La progression du trait et du récit est toujours plaisant à découvrir.

Personnage le plus connu de Crumb, Fritz The Cat est aussi une pierre angulaire de la Bande Dessinée comme critique de la société avec un propos toujours aussi féroce.

– Ce que je me suis mis comme alcool, comme shit et comme baise… J’ai la trique rien que d’y penser, wow !

(Version lue Cornélius Collection Solange)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *