Giovanna ! Si ! de Giovanna Casotto

Comment faire pour parler de la 5e fois de Giovanna Casotto qui nous pond le même album constamment ?

Giovanna Casotto Si Couv

En bref, une nouvelle fournée d’histoires courtes à la sauce Giovanna attend ses fidèles lecteurs avec toujours autant de poils et d’imagination dans les scénarios.

Mais Giovanna, il est temps entre toi et moi de régler quelques points. Tu pousses la fantaisie à te mettre en scène en assoiffée de bites et de chattes en tout genre, soit. Tu veux incarner ce fantasme très masculin de la salope disponible à tout instant, mais qui reste maîtresse. C’est d’ailleurs intéressant que tu dessines souvent ce qui est, au final, une scène rêvée par tes personnages. Du fantasme dans le fantasme, we need to go deeper, dirait-on dans Inception. En plus tu aimes ça la profondeur.

Et ton penchant pour la pin-up ? Tu nous mets sans cesse des pleines pages de femmes en position équivoque, la bave aux lèvres (quand ce n’est pas du sperme). Ton vrai sens du trait et coup de crayon pour les rendus de peau sont souvent somptueux, ainsi que ton jeu avec les couleurs qui viennent habilement réhausser une bouche ou un sous-vêtement.

Mais alors pourquoi alors n’arrives-tu pas à me faire bander ? Peut-être suis-je blasé ?

Tu es juste prévisible, ma chère. On est en territoire connu avec toi, tu nous vends ta petite scène coquine et tu te fais peut-être plaisir. Moi, tu me lasses malgré tes qualités évidentes.

– Je vais vous refaire bander… Il est impératif que vous me sodomisiez !

(Version lue DYNAMITE Collection Canicule)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *