Ignominia de Juan-Jose Ryp

On a déjà parlé de Senor RYP pour Jeux de Filles, également chez TABOU.

En bref, dans le futur, les hommes ont disparu, suite à une attaque génétique, laissant place à une société intégralement féminine. Depuis, tout acte sexuel est considéré comme illégal sous le nom d’Ignominia. Les Fox Trackers sont en charge de ces crimes et  Deborah Lick est la meilleure d’entre elles…

Le monde futur est puritain. La procréation étant contrôlée, le sexe n’a pas lieu d’exister. Il est donc interdit et puni. Mais la nature humaine est ce qu’elle est et une frange de la population reste active, s’adonnant au recel de vibromasseur, aux ébats saphiques ou encore à la prostitution.

Il est indéniable que la talent de RYP explose littéralement les pages de cet album. Le trait est implacable, les corps voluptueux et consistants, le désir palpable et les expressions des personnages sont convaincantes. Tout ceci annonce le futur de la carrière de RYP qui se retrouvera entre autres chez Marvel.

Avec un sous-scénario inspiré de Blade Runner, le récit reste bancal mais, comme dans un bon porno, la trame reste acceptable et « cohérente », bien qu’un peu téléphonée. L’héroïne, Deborah, reste dans son cliché de bad-ass désinvolte ultra sexuée. On ne peut pas la regarder sans la détailler, de son mini short à ses jambes galbées et interminables, en passant par sa poitrine pleine et « piercée ».

Les BDs porno de RYP sont des œuvres de jeunesse d’une qualité certaine. Vous pouvez vous jeter dessus et profiter d’un vrai bon moment de lecture excitante et satisfaisante !

– Alors,profite de l’instant présent et lèche-moi comme une chatte lape son écuelle !

(Version lue Tabou Editions)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.