No Straight Lines : Four Decades of Queer Comics By Justin Hall

Si vous ne connaissez pas Fantagraphics et que vous êtes passionnés de BDs, il est temps que vous vous mettiez à la page, tant leurs livres sont d’une qualité rare !

Justin Hall No Straight Lines Couv

En bref, 40 ans de parution de Bandes dessinées LGBT (Lesbien, gay, bi et trans) ont été compilés par Justin Hall. Il commence habilement par retracer l’histoire de ce mouvement marqué par les genres et catégories de la population LGBT. Loin de n’être qu’une vitrine, la Bande Dessinée LGBT nous fait rentrer dans la peau de ses auteurs, de leurs tourments et joies.

La première chose qui frappe pour un néophyte de la BD gay est sa grande diversité. En feuilletant le livre, le lecteur sera étonné de voir toutes les familles représentées avec tout autant de styles graphiques différents. Mais attention, si vous attendez des sensations fortes et des images très explicites, passez votre chemin. Ici le contenu reste assez soft.

Il est intéressant de constater que le livre n’est pas un livre revendicatif. En effet, les œuvres contenues sont par des gays pour des gays, c’est au lecteur hétéro de s’y adapter. Et il n’aura aucun mal, les préoccupations restent les mêmes (quête de l’amour, acceptation de soi, etc.).

Finalement c’est la tendresse des auteurs à retranscrire leur vie qui est touchante, tout comme Fabrice Neaud et son journal (présent dans cette anthologie) et c’est rendre un vrai hommage à des auteurs trop peu connus comme Alison Bechdel, Howard Cruse ou Ralph König.

Ce livre devrait finir entre toutes les mains, ça ouvrirait pas mal d’esprits, mais pas que ça…

– Get down on your knees and worship me, you sinner !

(Version lue Fantagraphics Books en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *