Ombre Et Lumière 3 & 4 de Parris Quinn

Le 1er tome a été chroniqué ici.

En bref, comme le premier recueil, Quinn nous raconte des histoires entre la Bande Dessinée et le roman illustré.

Si le tome 3 est dans la veine des 2 premiers, reprenant et continuant certaines histoires, il n’en est rien pour le suivant.

La grande particularité du tome 4 est d’être des confessions intimes de ses proches et ça rajoute un vrai piquant, une dimension plus réelle dans ces histoires. Elles n’es deviennent que meilleures.

Toujours avec un style graphique quasi photo réaliste avec un crayonné noir & blanc du meilleur style, l’auteur nous prouve dans chaque récit son amour pour les corps, les jeux de rôles, la domination et la soumission et la douce perversité complice des amants.

Au final, un recueil plus excitant que le premier (qui est loin d’être mauvais) avec un aspect assez psychologique, je trouve. L’association textes écrits et illustration a de beaux jours devant elle quand on voit le talent déployé ici.

– Sa bite attachée et gonflée est violacée, et plus dure qu’il ne l’a jamais sentie. Lécher son cul ne manque jamais de produire cet effet-là.

(Version lue Dynamite Editions Collection Canicule)

 

Un commentaire sur “Ombre Et Lumière 3 & 4 de Parris Quinn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *