Panorama de le Bande Dessinée Érotique Clandestine de Bernard Joubert

Bernard Joubert est le spécialiste français des questions de censure que ce soit autour des livres et les BDs. On lui doit un excellent livre autour d’Erich Von Götha.

En bref, la Bande Dessinée n’a pas toujours été le média que nous connaissons actuellement. Des pages hebdomadaires destinées dans un premier temps à la jeunesse, la BD gagne en maturité lors de la parution d’oeuvre illicite et définitivement adulte. C’est cette évolution que Joubert retranscrit avec des fantastiques reproductions de titres quasi-introuvables.

Le sujet est fascinant. Et la lecture de ce livre donne aux lecteurs la chance de réaliser tout le chemin parcouru pour que n’importe qui puisse lire sa BD « adulte » l’esprit tranquille. On découvre aussi les moyens de diffusion et les formats adaptés tels que les fameux « 8 pagers« .

Il est intéressant de constater l’évolution graphique du média, ainsi que ses personnages. On peut voir d’abord beaucoup de parodies, reprenant des personnages connus tels que Popeye ou les politiques de l’époque. Cette pratique existe toujours, notamment avec Natacha/Nathalie, l’hôtesse de l’air ou les personnes politiques telles que Royal et Aubry dépeintes dans la grinçante et hilarante planche de la fin du livre.

Sans être pompeux, le livre apporte un divertissement instructif qui enfonce les barrières des époques parcourues. Il se destine aux curieux de l’histoire de la BD, les pervers de tous âges, mais aussi aux amateurs de la liberté d’expression (malmenée constamment).

(Version lue DYNAMITE)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.