Pas Tristes Tropiques de Clément Xavier et Maxime Jeune

Après Sex Visitors, les Editions FLBLB récidivent avec un fumetto franchouillard.

En bref, quand une tribu d’Amazonie est suspectée d’avoir créé un remède contre la stérilité, le professeur Barnett, accusé de pédophilie, est envoyé sur place pour enquêter. Mais Empirex, une société d’aspirateurs, a déjà un plan pour exploiter cette découverte …

Pas tristes Tropiques est la suite spirituelle de Sex Visitors, bijou de Bd potache malgré lui. Et on ne peut nier que le challenge a été relevé !

Les scènes de cul s’enchaînent parfaitement dans le récit pulp au scénario exotique et absurde avec une gouaille particulièrement remarquable ! C’est un joyeux bordel avec des personnages délirants. On peut citer Martelli, le baiseur en série qui connait une panne, M. Empirex, le méchant qui donne de sa personne, ou bien Bart, et les filles de l’équipe.

L’humour est au centre du livre, qui n’oublie pas d’être divertissant en multipliant les rebondissements grotesques. La lecture est haletante et on finit les 400 pages sans s’en rendre compte.

Parfait ouvrage à destination de nostalgiques des BD de gare, les curieux en auront largement pour leur argent.

– Elle mouille encore plus que le Charles de Gaulle dans le port de Toulon !

(Version lue Editions FLBLB)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *