Prison Très Spéciale de Erich Von Götha

Erich Von Götha se fait trop rare, alors quand DYNAMITE (la Musardine) propose une réédition de ses travaux, on fonce !

Erich Von Gotha Prison Tres Speciale CouvEn bref, Emma McAlistair est reconnue coupable de complicité dé trafic de drogue à un an de prison. Son avocat réussit à la faire enfermer dans un pénitencier moderne aux méthodes progressistes. Elle découvre que le lieu n’est en fait qu’un lieu dont le but est de la dresser à devenir une esclave sexuelle.

Depuis les Malheurs de Janice, la recette de Von Götha est connue. Prenez une belle ingénue un brin rigide, prenez un ou des hommes dominateurs, secouez le tout et vous obtiendrez une parfaite femme docile et experte es baises intenses. Certes, c’est réducteur. C’est nié la grande maîtrise de l’auteur dans son dessin qui ne surprend pas mais reste d’une efficacité rare.

Le contexte psychologique aurait pu être mieux travaillé. On a le droit à l’éternel « je mouille malgré moi » qui résume bien la vision mâle dominant.

Le travail global de Von Götha est d’un excellent niveau. Son cadre et ses décors sont bien au-delà de la moyenne, ainsi que son trait et sa colorisation. On reconnait un véritable travail artistique.

– J’aime votre foutre, Maître… Vous sentir décharger sur ma peau… Mon visage… Je veux patauger dans votre sperme…

(Version lue DYNAMITE Collection Canicule)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *