The Art of Eric Stanton : For The Man Who Knows His Place

Eric Stanton est avec John Willie la référence du comics érotique.

The art Of Eric Stant For the Man Who Knows His Place CouvEn bref, le grand volume que propose Taschen pour enfin profiter des dessins d’Eric Stanton est un délice pour les amateurs.

Vous aurez accès à des extraits des différentes parutions du maître de ses débuts des 50’s aux années 90. L’évolution du trait et des obsessions est frappante.

L’entrave et la domination sont des thèmes récurrents et comme évoquait précédemment ce sont souvent les hommes qui sont soumis à une femme forte, celle contre qui personne ne peut se révolter.

C’est le fruit d’une époque. Le trait et les poses rappellent inévitablement les pulps et posent une ambiance unique. On s’étonne que le contenu ne montre que peu de sexe. Ici c’est  la pose qui prime, la domination, le jeu de rôle.

Classique, pourrait-on penser? Pas du tout. C’est Stanton qui dessinera le premier homme féminisé (si cher à Xavier Duvet) ou encore lui qui mettra en scène Bettie Page sur ses planches.

Les pin ups de Stanton restent vibrantes, fortes, belles, dominantes et marquantes. Elles s’émancipent totalement et, de fait, l’œuvre de Stanton est loin des clichés habituels.

– Tie my hands behind my back before you spank me.

(version lue Taschen en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *