The Lust Of Us de Hardlard et Dickman

Hardlard et Dickman sont les pseudos des auteurs inspirés de Charlie Adlard et Robert Kirkman, dessinateur et scénariste de The Walking Dead, énorme succès en comics et en série TV.

En bref, alors que Scarlett reçoit son amant et qu’ils s’apprêtent à consommer leur union adultère, ils sont surpris par le retour du mari. Celui-ci n’est plus lui-même et Scarlett parvient à s’enfuir, mais est finalement prise au piège par 2 zombies qui la sodomisent et lui imposent des fellations. Elle est sauvée par Lexi. Toutes deux vont tout faire pour survivre à l’apocalypse zombie…

The Lust Of Us place 2 femmes bisexuelles dans un monde envahi par des morts-vivants violeurs. Les genres se mélangent bien en général. On pense notamment aux fumetti qui mêlent souvent horreur, sexe et comédie et ont fait le bonheur des lecteurs des années 70-80.

Avec un dessin peu inspiré et un scénario plat, le titre ne soulève que peu d’intérêts, hormis des scènes de sexe relativement convenues. L’humour que l’on peut attendre est malheureusement plat et le propos n’est pas particulièrement subversif.

Le récit place les femmes en héroïnes (comprendre ici victimes) de l’histoire. En gros, elles sont attaquées, violées, enculées et « facialisées », puis sauvées par une autre femme et donc finissent par se réconforter à grands coups de langue gourmande. Les zombies, figures fortes du cinéma d’horreur et du gore, ne sont ici que des fourreurs compulsifs. Il n’y a que trop peu de peur ou d’angoisse à en voir.

Il y a un vrai manque de saveur et d’imagination dans cet album. Le sujet pouvait être drôle. Mais la pornographie seule n’est pas un enjeu suffisamment fort pour motiver la lecture ou bien on trouvera bien mieux à se mettre sous la main (gauche si vous êtes droitier).

– RRRH RRRGH RRGHCUL ?

– RRRH CUUUUL !

– Heu, hein ? Non, pas comme ça !

(Version lue DYNAMITE Collection Canicule)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.