Illustrations et Dessins Italie Liberatore

Les Femmes de Liberatore

FEMMES LIBERATORE Couv

Connu pour sa BD culte des années 80 Ranxerox, Liberatore revient avec ses Femmes.

En bref, cet album n’a pas d’histoires, mais est  un recueil d’illustrations de femmes. Regroupées sous différentes sections correspondant soit à des thèmes, soit à des techniques, ces femmes sont à tomber.

Il y a bien quelques rappels de Ranx, mais l’objet est bien de découvrir la fascination évidente du dessinateur pour le corps féminin. Et il y met tout son cœur ! Du simple portrait à la situation coquine (voire franchement hard) en passant par des poses très mode, on est bluffé par la qualité des dessins et leur rendu grâce à la grande qualité de l’impression.

En offrant au lecteur la possibilité de découvrir l’étendue de son talent, Liberatore nous épate. Les corps musclés qui nous sont offerts sont troublants. L’imagination développée de l’auteur est enthousiasmante tant sa technique et la variété des poses sont époustouflants.

Un ouvrage qui ravit l’œil et les sens, faisant de Liberatore définitivement un grand artiste trop rare en BD.

(Version lue Drugstore)

3 commentaires

  1. Man Ray a dit :

    Même si j’aime bien Liberatore, découvert dans l’écho des savanes avec sa série Ranxerox,
    je trouve cet album beaucoup trop cher et j’attendrai de le trouver en occasion comme pour l’ artbook d’ Alex Varenne sur les femmes.
    En attendant, on trouve l’arbook de Liberatore édité par Kesselring en 1985 à 3€ sur Paris…

  2. Bonjour,

    Plus qu’un dessinateur de BD, un peintre, un artiste complet et fascinant.
    Au plaisir de vous lire.
    Maître K.

  3. […] Femmes de Manara fait écho aux Femmes de Liberatore, pour lequel on a tout de même une nette préférence pour la variété artistique de ce dernier. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.