Franco-Belge Matthias Picard

Jeanine de Matthias Picard

Jeanine Matthias Picard Couv

Jeanine n’est pas une BD érotique à proprement parler, mais comme vous avez pu le constater les thèmes à connotation sexuelle sont aussi à l’honneur sur l’Erotographe. Aujourd’hui commence un nouveau thème : la prostitution.

En bref, Jeanine est la biographie d’une prostituée à Strasbourg. Toutes les étapes de sa vie sont évoquées de son enfance algérienne à son arrivée dans l’Est de la France.

On est forcément touché par ce récit authentique et poignant. Le lecteur retiendra le glissement dans la prostitution comme argent de poche facilement gagné, la simplicité de l’héroïne et son parcours étonnant.

Une autre force du portrait est que l’auteur ne tombe pas dans le pathos en larmoyant sur le sort de Jeanine. Elle est forte et entière, comme on le voit à l’époque des revendications d’un statut pour cette profession.

Assez éloigné des critères habituels du genre érotique, le style du dessin sert le récit. Certaines pages sont des petits traits de génie (le résumé de la vie avec Manfred). Le crayonné Noir & Blanc affirme le ton réaliste et invite à se concentrer sur les propos des protagonistes.

Jamais misérabiliste, pas non plus optimiste, on apprécie cette lecture de la vie d’une prostituée comme on peut en croiser en bas de chez soi.

– Les médias aiment ça quand on montre la vie des prostitués de manière “EROTIQUE”

(L’association)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.