Cosimo Ferri Italie

Mara T1 La Folie Lucide de Cosimo Ferri

Mara est la première série publiée de Cosimo Ferri, dessinateur italien. Je l’ai croisé il y a près de 10 ans. Il était plus que temps de sortir une première chronique de ses titres.

En bref, Mara est romancière. Elle écrit des romans policiers et s’appuie sur des cas non résolus. De nature libertine, insatiable et plutôt frivole, elle mène une vie douce avec son mari jusqu’à ce qu’ils soient invités chez Leopold. Celui-ci disparait le lendemain de leur arrivée, les laissant seuls avec les autres invités. Tous semblent avoir leurs petits secrets. Il n’en faut pas plus pour Mara mène l’enquête…

Si je dois résumer Mara, je dirai que c’est Agatha Christie, mais avec du cul. Et même il y a une sacrée dose de sexe, puisque l’héroïne donne de sa personne avec chaque personnage qu’elle croise. Tabou nous propose ici un titre avec une réelle ambition, offrir une véritable intrigue et des scènes torrides “réalistes”. Et c’est assez rare pour être souligné et même encouragé !

J’ai bien aimé la lecture de ce premier tome et j’ai hâte de poursuivre. La série compte 5 volumes. Il y a un goût assez frais dans cette BD. On sent une volonté d’apporter du neuf à la BD érotique. Les multiples rebondissements de l’histoire surprennent le lecteur, allant même jusqu’à lorgner vers le fantastique. On ne peut nier que les méthodes de Mara sont étonnantes, voire radicales, appliquant elle-même une justice expéditive.

Mara, un titre ambitieux !

Mara reste une œuvre de jeunesse pour Ferri selon moi. Son trait n’est pas encore tout à fait au point. Il sera mieux maîtrisé dans ses titres ultérieurs. Il y a parfois une certaine raideur, un manque de mouvement dans les cases. Mais son dessin reste de haut niveau, je chipote un peu.

Certains penseront à du Agatha Christie, d’autres à Scooby-doo. Toujours est-il que Mara convaincra tout le monde avec sa générosité. Tout le monde aura droit à sa chair, même le coupable ! Mais qui est-il ? A vous de le découvrir…

– Il est monté comme un âne… J’en ai encore mal au cul !

(Version lue Tabou Editions)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.