Orgasmo 1 & 2 de Christophe Bier et Jimmy Pantera

Christophe Bier est l’auteur du Dictionnaire des Films Français Pornographiques et Erotiques, livre essentiel à toutes les bibliothèques.

En bref, 2 volumes rassemblent la savoureuse collection de M. Bier de matériel publicitaire de films d’exploitation, principalement axé autour de l’érotisme. Au programme, nous avons des affiches et des photos qui s’étalent des années 50-60 à la fin des années 80. Le matériel est essentiellement français, mais il y a des perles du monde entier.

Quand on évoque le cinéma d’exploitation, le cinéphile a en tête ces films racoleurs au titre évocateur et au contenu souvent violent et sexué. Bref, pour résumer, c’est du cinéma avec du sang, des nichons, des monstres, des nazis, etc. Mais il n’y a pas que l’horreur ou l’érotisme. On appréciera les films « éducatifs » ou faux documentaires sur le naturisme, la prostitution ou la prison (qui permettaient d’esquiver la censure de l’époque certainement).

Il y a toute la vitalité d’un genre qui, souvent, misait davantage sur le visuel, plutôt que le contenu. Affiches explicites, typographies criardes et accroches salaces agrémentent ces pages qui provoquent étonnement, émoi et parfois rires (il faut bien le dire).

La somme collectée de documents donne le tournis. En 2 fois 224 pages, c’est toute la nostalgie d’un cinéma souvent décrié, mais aussi d’une époque qui s’impose à nous. L’hommage est respectueux et passionné !

(Version lue Serious Publishing)

Dictionnaire des Films Français Pornographiques et Erotiques en 16 et 35 mm de Christophe Bier

Christophe Bier est un acteur et réalisateur français. Il a publié aussi de nombreux livres sur le cinéma de genre.

En bref, 1813 films sont répertoriés dans ce dictionnaire avec une précision diabolique. Près de 2000 pages qui couvrent donc tous les films français, le tout est complété par 4 annexes et 2 index.

Le travail abattu est considérable. Pas loin d’une trentaine de rédacteurs ont complété le casting, l’équipe technique et un commentaire sur chaque film, mais aussi sa date de sortie et dans quel cinéma parisien il a été diffusé.

La résultat de ces recherches est épatant lorsqu’on sait que ces informations ne figurent même pas dans les génériques des films. La minutie est encyclopédique et le ton parfaitement neutre.

C’est un ouvrage à conseiller aux plus curieux, de vraies pépites sont à découvrir avec des anecdotes assez savoureuses. On ne peut que soutenir une œuvre aussi folle et aussi nécessaire et jubilatoire que ce dictionnaire !

(Version lue Serious Publishing)