Le Rêve de Cécile de Erich Von Götha

Ahhhhh ! Erich Von Götha ! Déjà évoqué pour sa principale série des Janice, c’est un auteur qui ne peut laisser indifférent.

Erich Von Gotha Le Reve De Cecile CouvEn bref, nous faisons connaissance de Cécile, jeune blonde affriolante (très proche graphiquement de Janice). Celle-ci se réveille et se fait violer par 3 gaillards. Sa résistance est presque feinte. Après une incursion dans un monde contemporain. Elle retourne vers une sorte de far West pour à nouveau subir les assauts d’indiens. Le délire est total.

Entre les va et vient dans les époques, le lecteur est décontenancé. On ne comprend pas les liens entre les « séquences ». Du coup, on se concentre sur les scènes très hard, grande spécialité de Von Götha. Celles ci semblent aller crescendo dans la soumission, la perversion et le nombre de ses participants, le tout sans paroles.

Je reste peut-être trop lié à une histoire et le fil de l’histoire n’en est pas un. On est baladé d’époques (le 18e siècle, le présent, le futur) et de lieux. C’est une sorte de recueils de fantaisies sexuelles à base d’exhibitions, de soumission, de sexe de groupe, etc. qui ravira les fans.

Le « Rêve de Cécile » est peut être le lien dans la bibliographie de Von Götha entre « Janice » et « Twenty » (une prochaine lecture).

(Version lue DYNAMITE Editions)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *