Liz et Beth de G. Lévis

G. Lévis est le pseudonyme de Jean Sidobre, le dessinateur des couvertures du Club Des Cinq. Tout un programme !

G Levis Liz et Beth CouvEn bref, Liz est blonde et divorcée. Beth est brune et mariée. Elles sont amies et vivent de multiples histoires. Et je ne vous le cache pas. Il n’y a que le train qui ne va pas leur passer dessus.

Pour vous donner le niveau, tous les personnages qu’elles croiseront finiront sous leurs griffes. Et on serait bien tenté de se laisser prendre tant le trait de Lévis les rend pleines de charmes et tout en rondeur. Le trait est fin et élégant qui n’est pas sans rappeler Frollo. Il y a d’ailleurs beaucoup de similarités entre ces 2 auteurs, notamment leur goût pour les scènes de sexe graphiques et très rapides. Lévis favorise l’enchaînement des scènes et fait avancer son histoire parfois de manière abracadabrante.

C’est, selon moi, plus proche de la pornographie à la française que de l’érotisme. Difficile de garder une scène en tête plus qu’une autre, un moment plus vibrant. Mais il y a un charme désuet, une patine qui rappelle les vieux films porno avec des histoires. Vous voyez? Ben oui, on est encore dans l’exploitation. On sent le quota de cul pour 2 pages d’histoires. Au final, c’est un peu indigeste.

Mais ce n’est pas rendre hommage à ce grand de la BD qui a une construction de pages particulière, mention spéciale au cases sans bord et aux planches entières sur une page.

Liz : Oh Beth, je ne connaissais pas « ces moeurs »!

Beth : Ma chérie, j’aime et … il faut parfois réaliser ses fantasmes…

(Version lue Delcourt Erotix)

MAJ : Dominique LEROY Editions propose les nouvelles aventures (soit les 40 dernières pages de l’intégrale en version couleurs) qui sont plutôt jolies !

4 commentaires sur “Liz et Beth de G. Lévis

  1. Je ne sais pas si cette version est identique aux autres mais, entre les éditions Ciel, Neptune et Glénat, collection Le marquis, il y a déjà quelques pages différentes.
    N’ayant pas acheté cette intégrale, je ne peux pas comparer…Mais, j’aime bien les dessins de Levis et, en particulier, Les perles de l’amour découvert dans l’écho des savanes lorsque j’étais abonné dans les années 80.

  2. Pingback: L’Ecole des Biches de G. Lévis « bderotique

  3. Pingback: Dodo, Chroniques d’une Maison Close de G. Lévis et Francis Leroi | BDérotique

  4. Pingback: Mi-Anges, Mi-Démons de Olson | BDérotique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *