Parle-Moi d’Amour de Robert Crumb et Aline Kominsky

Pilier du comics underground, Crumb se livre beaucoup à travers ses albums sur ses obsessions, son quotidien et ses fantasmes.

En bref, Robert Crumb et sa femme, Aline Kominsky ont écrit à 4 mains les « Dirty Laundry Comics » (linge sale), parus depuis 1974. Chacun des protagonistes dessine son personnage et le décor est, en général, à la charge de Crumb.

Si le ton est plutôt prompt à la dérision et à l’humour, le couple exorcise ses démons en dévoilant son intimité. Véritable thérapie jubilatoire, aucun sujet n’est jugé tabou.

Les styles de Crumb et Aline sont très différents. On pourrait redouter du coup un manque de cohérence, mais ce n’est pas le cas, puisque c’est bien une représentation personnelle qui nous est rendue et l’émotion et/ou état d’esprit passe très bien avec une grande originalité.

Adulte et définitivement mature, la lecture de ce volume des aventures du couple Crumb et Kominsky est plus que recommandée. On envie l’honnêteté et la tendresse dans leur vie de couple.

– T’inquiète pas, j’aime ton corps… Je te garderai rien que pour ce cul !

(Version lue Denoël Graphic)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *