Bonheur #2

Les Editions La Rouquine nous gratifie en ce début d’année 2014 d’un nouveau numéro. ENFIN !

Bonheur 2 Couv

En bref, Le principe reste le même que le numéro 1, 32 pages pour 5 artistes.

Au programme, on a droit à David Sourdrille, Robert Crumb, Olivier Texier, Jean-Michel Bertoyas et enfin The Pit.

Les illustrations vous aideront à vous faire votre propre jugement, mais il est intéressant de voir les projections délirantes des auteurs. Sourdrille a ses rêves scatologiques, Crumb dévoile toujours plus ses pulsions, Texier nous place dans des sessions sordides. On en profite pour faire connaissance avec The Pit  et enfin Bertoyas qui ont un talent graphique étonnant.

L’ambiance de ces pages complètement rend hommage à un bouillonnement artistique tous azimuts. Et cette énergie passe dans ces illustrations. On en vient à en vouloir davantage.

Un joli cadeau de la part de La Rouquine !

(Version lue La Rouquine)

Les Idoles Malades de David Sourdrille

David Sourdrille a été cité par Crumb en 2012 comme son artiste français préféré. Ca place la barre très haut.

David Sourdrille Les Idoles Malades CouvEn bref, plusieurs séries d’histoires courtes sont entremêlées, toutes mettent en scène l’auteur face à ses obsessions. La principale série « La Fondue Galloise » est une version délirante et sexuée des histoires de Windsor Mc Cay (Little Nemo), les autres sont aussi des hommages appuyés aux comics classiques comme Walt Disney.

La Fondue Galloise, c’est le récit de rêves absurdes suite à un repas trop gourmand. De ce fait, le premier péché amène les autres, la gourmandise, puis l’envie, la paresse, le meurtre, etc. Les fantasmes se font corps, en s’incarnant dans un animal et devenir un parfait voyeur et même ses craintes en se voyant multiplier et chasser comme un animal. C’est aussi le cas des autres histoires qui mêlent des éléments quotidiens (la piscine par exemple) et ses envies ou sa perversité.

Le trait de Sourdrille est parfaitement maitrisé et fournit un univers graphique cohérent qu’on a pu découvrir ici dans Bonheur. Les hommages à ses illustres aînés sont nombreuses et plairont beaucoup aux connaisseurs. Les autres apprécieront son coté décalé et pas si absurde.

– Ce soir c’est le grand soir, ma panthère. Tu vas trembler sous les coups de mon marteau-pilon spécial douze vitesses ! VRAM VRAHOUM !

(Version lue Les Requins Marteaux)

Bonheur #1

Bonheur est un magazine édité par les éditions La Rouquine.

 La Rouquine Bonheur CouvEn bref, Bonheur est un recueil du travail de 4 jeunes artistes : David Sourdrille, Mavado Charon, Philippe Manuel et Olivier Texier.

Il est toujours appréciable de faire connaissance avec le travail de jeunes artistes. On a parlé récemment de Mavado Charon et de son univers macabre et dérangeant. Qu’en est il des 3 autres?

Sourdrille fournit des pages mélangeant grotesque, humour et jeunes femmes aux rondeurs savoureuses. Manuel, avec son trait épais, offre son point de vue de façon un peu crue, l’estampe au poulpe est superbe. Charon est fidèle à ce qu’on a pu découvrir dans Hopes. Et enfin, Texier dessine des univers très cinéphiles avec une femme de 50 Pieds ou des zombies. Les planches avec les sexes aux positions différentes ou exagérées sont drôles et, à mon sens, critiques du système pornographique (surtout les vidéos).

On ne peut qu’encourager l’existence de Bonheur et on leur souhaite une longue vie !

(Version lue Editions La Rouquine)