Valentina Assassine ? de Guido Crepax

Guido Crepax fait partie de ces auteurs à l’œuvre forte proposant un érotisme particulier, mais d’une force indéniable.

En bref, Valentina est un des personnages de Crepax, il y aussi Anita et Bianca, etc. « Assassine? » est le 4e volume des aventures de la belle brune, âgée de 33 ans, mariée et mère de famille .

Valentina ressemble physiquement à Louise Brooks, actrice qui a aussi inspiré Hugo Pratt pour un personnage de Fables de Venise. Ses aventures se placent entre fantasmes et réalité. Le lecteur perd ses repères.

Crepax est un passionné des fesses et il dévoile souvent son héroïne de dos. Si la BD semble datée sur les choix vestimentaires, elle reste résolument moderne avec une mise en page des plus dynamiques. On notera beaucoup de références et d’hommages dans cet album (Pravda, Charlotte Rampling dans « Portier de nuit« , Man Ray, Pichard, etc.), Cinéma et Bandes Dessinées sont les principales références de l’auteur. Le résultat peut être considéré comme psychédélique, mais terriblement enthousiasmant et intelligent.

Trop peu connu et peu réédité (quoique Delcourt réédite ses adaptations d’écrits érotiques majeurs), Crepax mérite toute l’attention des passionnés du genre et chaque collectionneur se doit d’en avoir dans sa bibliothèque !

– Lève les bras et écarte les jambes, ma chère… Et baisse ton collant !

(Version lue Futuropolis)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *